Tam Coc Project

Thung Nham est une zone touristique située dans le périmètre du hameau de Hai Nham, dans la province de Ninh Binh, au Nord Vietnam. Réputée pour la beauté de ses paysages, cette région attire désormais de nombreux voyageurs.

Les villageois profitent des retombées financières liées au tourisme, mais plusieurs d'entre-eux ne sont pas assez préparés pour accueillir dans des conditions optimales, les visiteurs de passage. En outre, le patrimoine culturel local lié à la broderie, à la danse et au chant est insuffisamment mis en valeur.

Suite à ce constat, entre 2012 et 2019 diverses actions sont mises en place, dont la rénovation de la maison communale de Tam Coc, la formation d'une troupe de danse et de chant, ainsi que l'enseignement des rudiments de l'anglais pour les bateliers effectuant la liaison Hang Buong-Thung Nham en sampan. En 2020, la mise en place d'une formule broderie, permettra aux visiteurs de découvrir l'artisanat local.

Action fin 2012 : la maison communale de Tam Coc

 

Tam Coc est une région historique et culturelle unique pour le Vietnam. Elle est aujourd'hui une région très visitée, l'un des incontournables pour tout voyageur dans le nord du Vietnam. A l'ombre des pics karstiques et des canaux fréquentés, vivent surtout des communautés villageoises rurales et laborieuses.

Pour la fondation Amica, le développement du tourisme dans cette région doit se faire de manière raisonnée. En premier lieu, les revenus du tourisme doivent bénéficier à tous. Ensuite, les traditions locales doivent se maintenir, face à ce flot perpétuel de visiteurs locaux, comme étrangers.

C'est en s'inscrivant dans ce contexte, et agissant à notre échelle, que la fondation Amica a permis fin 2012, la rénovation d’une maison communale, pour un coût estimé à près de 3.000 USD.

A l'ombre des beautés karstiques de la région, des locaux ayant encore une vie bien laborieuse.

Action 2018-2019 : le projet Thung Nham

 

La Fondation Amica JSC. en collaboration avec Tam Coc Garden a décidé courant 2018, de revenir dans la région de Tam Coc, afin de se concentrer sur un nouveau projet solidaire plus approfondi et à plus grande échelle que la première action de 2012. Comme son nom l’indique, il est précisément localisé dans la zone écotouristique de Thung Nham, au hameau de Hai Nham, dans la province de Ninh Binh.

Le projet s'est dessiné autour de deux axes, en deux temps : cours de chorégraphie dispensé aux danseurs, puis une série de cours thématiques en anglais pour les sampaniers.

En automne 2018, le projet s'est concentré sur le volet culturel du club, avant de se consacrer à la partie formation des bateliers pour le printemps 2019. C'est donc un projet à la fois culturel et social qui porte sur deux axes de développement.

Le premier axe culturel, porté par un spectacle de danse

Il a consisté à soutenir l'activité du club culturel du hameau, dans le but d’encourager le maintien des traditions orales et de danses de cette région. Ce club local a été créé il y a une décennie et compte une trentaine de membres actifs. La plupart des membres sont des femmes adultes, exerçant les métiers de sampaniers et d'ouvrières. Ce club leur permet de se rassembler et de se distraire après de longues journées et semaines de travail.

 

 

Afin d’insuffler un renouveau artistique et d’améliorer la qualité du spectacle, tout en s'appuyant sur leurs performances déjà acquises, la Fondation Amica JSC et Tam Coc Garden ont fait appel à un chorégraphe professionnel de Hanoï.

Ce spectacle, s'est appuyé sur les traditions régionales, pour former une prestation d’une durée totale de 45 minutes. Une performance qui a été dévoilé pour la première fois au bord de la piscine de Tam Coc Garden, après trois mois d'intenses répétitions. Enfin, ce spectacle permet au club culturel, de récolter des revenus supplémentaires liés à leurs représentations au sein de notre lodge Tam Coc Garden, ainsi que dans d'autres structures touristiques de la région.

Un second axe porté sur l'enseignement de l'anglais

Les rudiments de l’anglais ont été dispensés aux sampaniers, qui effectuent la liaison Hang Buong-Thung Nham en sampan pour les visiteurs. Nous sommes partie d'un constat que l'interaction entre les voyageurs et les locaux était impossible dûe à la barrière de la langue. Les cours d'anglais se sont basés sur un programme élaboré par nos soins et se sont étalés sur trois mois. Si ces sessions d'apprentissage ont été destinés prioritairement et initialement aux sampaniers, tous les villageois ont été la bienvenue.

Nous avons également tenu à inculquer aux sampaniers, des comportements à adopter dans la réclamation des pourboires.
Il faut comprendre que les sampaniers doivent faire face à une double contrainte : assurer un objectif de rentabilité fixé par leurs employeurs, tout en percevant des faibles revenus. Nous comprenons certaines altitudes inappropriées qui en découlent, mais cela ne doit pas retomber sur le voyageur, qui a souvent une méconnaissance de cette problématique.

 

 

Rénovation de la maison de la culture de Hai Nham

La maison de la culture de Hai Nham va entamer une rénovation en bénéficiant d’un fond total estimé à 168 millions VND. Sur la totalité de cette somme, Amica reverse 30 millions VND. Ce fond a permis une rénovation partielle de l’édifice, mais aussi des éléments décoratifs comme l’ajout d’une horloge murale et quatre cadres de photos. Une cérémonie a réuni un groupe de locaux manifestement très satisfaits de cette rénovation et de bénéficier d’un lieu propice à la créativité et au maintien des traditions culturelles locales.

Remise du don à la maison de la culture de Hai Nham

En novembre 2019, Hieu co-fondateur et président d'Amica Travel remet 13 millions de VND pour l'achat de costumes.

Hieu en compagnie de quelques membres de la troupe de danse et de chant.